Éclairage architectural


L’éclairage architectural, permet de jouer avec les composantes de la lumière, des couleurs et des volumes, propose des solutions originales en créant une atmosphère lumineuse pour transfigurer une façade, une porte d’entrée, un jardin ou une piscine.
 

Terasses, Jardins : combiner utilité et esthétique


L’éclairage des jardins et terrasses doit combiner des fonctions utilitaires   comme la sécurité et le confort des usagers, avec la mise en valeur du décor   végétal et floral. Les différents éléments constitutifs d’un jardin (arbres, massifs, pelouse, allées) requièrent chacun des dispositifs de mise en lumière différents. Pour les arbres, il faut inverser les effets de la lumière naturelle en dirigeant les flux lumineux de bas en haut avec des projecteurs encastrés dans le sol. Les différentes tailles et espèces d’arbres conjuguées aux multiples combinaisons de lumières et de couleurs permettent d’obtenir une gamme quasi infinie d’effets.
 

Des petits projecteurs au sol conçus pour les plantes, des lanternes à piquer ou des bornes lumineuses vous permettront de profiter,en toutes saisons, le jour et la nuit, des variationsde lumière des fleurs et des feuillages des massifs qui bordent vos allées. Le long de celles-ci,on installera, à faible hauteur, des bornes à large faisceau. Si à certains endroits, la végétationformeune voûte au dessus de l’allée, on appliquera la même technique qu’avec les arbres : éclairagede bas en haut. Des lampes d’une puissance de 70 à 150 watts sont largement suffisantes pour éclairer des végétaux.

 
 













Lors de l’installation de toutes ces sources lumineuses, veillez à prévoir le passage des tondeuses à gazon, pensez à l’arrosage automatique (matériel bien isolé ou amphibie pour éviter les accidents) et réduisez au maximum les pollutions lumineuses pour ne pas gêner le voisinage.

Pour la terrasse, souvent égayée par des plantations, l’éclairage sera fonctionnel et décoratif. Préférez les sources lumineuses multiples (à petits voltages et ampoules à faible consommation) à un seul et unique lampadaire mural, qui permettent de créer une atmosphère personnalisée.

 

Piscines : veiller à la sécurité

La mise en lumière d’une piscine et de ses abords doit allier esthétique, convivialité et sécurité. Premier piège à éviter : la piscine se comporte comme un miroir, attention à ne pas provoquer une gêne visuelle avec l’apport de lumière supplémentaire. Il faut donc éclairer avec des projecteurs étanches placés dans des hublots eux-mêmes encastrés dans les parois latérales du bassin. Des lanternes décoratives étanches, enfouies dans le sol autour du bassin, mettront en valeur ce coin détente. Les emplacements de tous les appareils d’éclairage doivent être choisis pour rester facilement accessibles pour la maintenance.
 

L’éclairage est un univers très technique. Pour la puissance, on choisira des lampes à incandescence (un filament qui brûle) ou à décharge (que l’on trouve dans l’éclairage public). Les diodes électroluminescentes LED, plus discrètes, permettent de mettre en relief un balcon ou une bordure. Les fibres optiques peuvent parfaitement s’intégrer dans des carrelages ou même des fluides. Les lampes à induction, enfin, sont quasiment inusables, leur durée de vie pouvant aller jusqu’à 60.000 heures (près de 8 ans) !

Pour l’installation, l’équation est simple : pour faire fonctionner une lampe, il faut l’alimenter. Donc confiez le travail à un électricien, de préférence spécialisé dans l’éclairage et pourquoi pas avec le concours d’un décorateur d’extérieur, d’un architecte ou même d’un jardinier ou un paysagiste.

 

Nos Partenaires